Return to site

Balasana

La posture de l'enfant

En sanskrit, Bala signifie "force de vie", ou vigueur. Pourtant, la posture de l'enfant invite à un état méditatif et zen, au relâchement des muscles et des sens.

La posture de l'enfant est restaurative et accessible. Vous pouvez la réaliser seule, à tout instant de la journée pour vous détendre, ou l'intégrer à votre pratique.

Rentrer dans la posture

À partir de la posture du diamant (assis(e) au sol sur les talons), étirez vos bras au-dessus de votre tête sur une inspiration. En expirant, basculez vers l'avant, déposez vos deux mains à plat sur le sol ainsi que votre front. Expirez pour détendre le haut du corps et relâcher votre colonne vertébrale.

Vous pouvez garder les bras étirés devant vous ou bien les ramener de chaque côté du corps.

À partir de la posture de la table, inspirez profondément en étirant votre colonne vertébrale. Sur l'expiration, les mains repoussent le sol, les fesses viennent se poser sur les talons. Votre colonne vertébrale s'étire alors naturellement.

Si votre front ne touche pas le sol, relâchez simplement votre tête vers l'avant.

En cas de douleur dans les cervicales, vous pouvez placer un support (brique, couverture) sous le front.

Vous pouvez rester dans la posture autant que vous le souhaitez. Pour contrebalancer les effets de la posture et ramener la colonne vertébrale à son état neutre, vous pouvez pratiquer Savasana.

Les bénéfices de Balasana

Les bénéfices pour le corps :

Lorsqu'elle est pratiquée correctement, la posture de l'enfant étire en douceur les hanches, le bas du dos, les cuisses ainsi que les chevilles. Lorsque les bras sont tendus, cette posture contribue aussi à étirer les épaules et les trapèzes.

Elle peut soulager certaines douleurs chroniques du dos et du cou.

De même que Garbhâsana (le foetus), cette posture a un impact positif sur l'appareil digestif. Lorsque le ventre est plaqué contre les genoux, elle élimine la constipation.

Cette posture est particulièrement recommandée aux adolescents ainsi qu'aux personnes ayant le dos voûté.

Contre-indications

Il est préférable d'éviter Balasana en cas de blessure récente ou ancienne, ou de douleur au genou.

Il est aussi recommandé de ne pas pratiquer Balasana lorsque vous avez des vertiges, ou encore de l'hypertension artérielle.

Respirer dans la posture

Dans cette posture, la respiration abdominale fait entrer le ventre en contact avec les cuisses, ce qui permet un massage des viscères et du système digestif.

Je suggère souvent à mes élèves de respirer par "l'arrière du corps" dans cette posture de l'enfant. Inspirez pour gonflez vos reins, sentez la respiration remonter dans le dos (côtes flottantes) et relâcher l'ensemble des tensions du corps sur l'expiration... Respirez ainsi de manière régulière et sentez le calme vous envahir !

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly