Return to site

Chakrasana (la roue)

La posture du Printemps

Sous un fin manteau de neige, le printemps pointe le bout de son nez. Le soleil, bien que timide, nous invite à nous lever plus tôt, et à flâner le long des sentiers.

C'est la saison idéale pour ouvrir en grand les fenêtres et laisser entrer la lumière.

Pour illustrer le printemps, symbole de renouveau, nous avons choisi une posture d'ouverture du coeur, chakrasana (la roue).

Cette posture illustre la possibilité de créer une nouvelle dynamique; on la considère même comme l'āsana (posture) de la jouvence vertébrale.

Pour quel yogi ?

Chakrasana est une flexion arrière puissante, qui sollicite fortement la colonne vertébrale. Elle nécessite une préparation en amont et quelques mois voire années de pratique.

Il existe cependant des variantes plus accessibles si vous ne pratiquez pas depuis longtemps ou si votre souplesse ne vous permet pas de réaliser la posture finale.

Prise de la posture

Allongé(e) au sol, les pieds écartés de la largeur du bassin. Vérifiez que vous pouvez toucher vos talons avec le bout des doigts.

Demie-roue

Pour cette variante simplifiée, joignez vos mains sous le dos et inspirez pour décoller vos fesses et le bas du dos du sol. Prenez quelques respirations dans la posture en essayant de monter le bassin un peu plus à chaque respiration.

Veillez à ce que votre nuque reste détendue.

Posture complète

Placez vos mains au sol, les doigts écartés, de chaque côté des oreilles, avec les coudes pointés vers le ciel.

Avec une grande inspiration, poussez dans vos mains et vos pieds simultanément afin de soulever les fessiers et de décoller le dos du sol.

Il est possible que les talons se décollent du sol. Essayez de garder les pieds à plat. Restez quelques secondes dans la posture, puis entraînez-vous à la maintenir de plus en plus longtemps.

"Ne pas se décourager et recommencer chaque jour, même sans succès."

Respiration

Dans la posture de la rue plus que dans toute autre posture, la respiration est essentielle. Cette asana ouvre la cage thoracique, permettant de respirer "à pleins poumons". Vous pouvez en profiter pour respirer encore plus amplement. Vous pouvez même accélérer la respiration afin de bien ventiler les lobes supérieurs des poumons.

Les bienfaits de la posture

Chakrasana permet de tonifier l'organisme dans son ensemble et d'avoir un regain d'énergie. Certains disent même qu'il s'agit d'une posture rajeunissante !

C'est aussi une asana excellente pour la souplesse de la colonne vertébrale et l'ouverture de la cage thoracique.

Elle étire de façon maximale les muscles de la sangle abdominale, dont les grands droits.

Squelette

La posture de la roue étire et renforce la colonne vertébrale.

Musculature

Les jambes et les bras, qui constituent les fondations du pont, sont considérablement renforcées par la posture.

Système nerveux

Chakrasana a pour action non négligeable d'étirer la moelle épinière, ce qui déclenche des réflexes notamment sur l'ensemble des fonctions végétatives.

Le cerveau bénéficie aussi de cette posture, de par l'inversion.

Aller plus loin

Une fois que vous vous sentez à l'aise dans la posture, vous pouvez encore progresser en soulevant une jambe, puis l'autre.

Pour cela, en prenant bien appui sur les bras et la jambe droite et en continuant à respirer, repliez votre jambe gauche afin de ramener votre cuisse vers le ventre. Levez ensuite votre jambe le plus haut possible vers le ciel. Redéposez enfin le pied gauche au sol et effectuez le même mouvement avec la jambe droite.

Sources :

YOGA encyclopédie, André Van Lysebeth

3 heures 48 minutes

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly