Return to site

L'énergie féminine #1

 

Portraits de femmes dans l'histoire

En ce jour de célébration, nous avons souhaité rendre hommage à la Femme à notre façon. 

Parce que certaines images se passent de mots, nous vous laissons découvrir ces portraits de femmes qui incarnent l'avant-gardisme, une forme de pied-de-nez à leur époque, et plus que jamais une revanche sur le carcan de l'Histoire.

Fin XIX ème siècle - Onna Bugeisha (femme Samouraï)

Les femmes, bien que minoritaires dans la communauté Samouraï, n'en possédaient pas moins un sens de l'honneur et une combativité égales. Elles étaient formées aux arts martiaux et excellaient particulièrement dans le maniement du Naginata (arme japonaise). Le nom de certaines d'entre elles restent connu, comme Tomoe Gozen, ou encore Hozo Mazako.

1907 - Maud Stevens Wagner : une femme à fleur de peau

Maud Wagner est une américaine connue pour avoir été la première femme tatoueuse des Etats-Unis. Contorsionniste et trapéziste de profession, elle rencontre celui qui deviendra son mari à l'Exposition Universelle de 1904. Celui-ci, tatoueur itinérant, lui propose de le suivre dans ses tournées. Maud accepte la proposition à condition qu'il la tatoue et qu'il lui enseigne cet art... Les motifs qu'ils représentent sont emblématiques des tatouages de cette époque.

1926 - Gertrude Ederle: une femme à la mer !

Gertrude Ederle est une nageuse de compétition américaine. Le 6 août 1926, elle réussit l'exploit de traverser la Manche à la nage en 14 heures et 39 minutes. Première femme ayant réussi cette épreuve, elle ne cèdera son titre que vingt-cinq ans plus tard à Florence Chadwick, qui effectuera la traversée en 13 heures 20 minutes.

1928 - Amelia Earhart : une femme prend son envol

L'américaine Amelia Earhart est âgée de 30 ans lorsqu'elle effectue la traversée de l'Atlantique pour la première fois. Elle réitère l'expérience, en solitaire cette fois, quatre ans plus tard. Ce vol, d'une durée de 14 heures et 56 minutes, lui vaut le titre de première femme à avoir traversé l'Atlantique seule... Et une renommée internationale ! Amelia Earhart disparaît mystérieusement en 1937 aux alentours des Iles Phoenix, tandis qu'elle réalise le tour du monde.

1934 : Margaret Bourke White, une femme, un objectif

Née dans le Bronx, Margaret Bourke White s'initie à la photographie lors de ses études à l'université de Columbia. Sa pugnacité et sa fibre commerciale lui permettent de se faire une place dans des milieux habituellement réservés aux hommes. Elle eut ainsi par exemple pour client Otis, une industrie d'acier. Elle fut la première femme correspondant de guerre.

1936 : Sarla Thakral, une femme a touché le ciel

Lorsqu'elle réalise son rêve de piloter un avion, Sarla Thakral n'est âgée que de 21 ans. Epaulée par son mari et par les hommes de son entourage, obtient une licence après avoir cumulé 1 000 heures de vol. A la mort de son mari dans un accident, elle devient pilote professionnelle et une femme d'affaires aguerrie.

1936: Marina Ginestà, l'icône antifasciste

Lorsqu'elle est immortalisée par le photographe Juan Guzman sur la terrasse de l'hôtel Colón de Barcelone, Marina Ginestà n'est âgée que de 17 ans. Interprète et journaliste, la jeune femme devint reporter dans les Brigades Internationales. L'image de cette militante antifasciste française de la première heure est une icône graphique de la guerre civile espagnole.

1937 : Deux paires de gambettes à Toronto

Les années 30, qui succèdent aux années folles (1920-1929) remisent au placard les robes à plumetis et paillettes... Loin de la frivolité de ces tenues très "Charleston", les deux personnes représentées sur cette photographie arborent des ensembles immaculés et une coiffure sage, voire virginale... Si l'on fait abstraction de la longueur de leurs shorts ! Une vision qui semble enchanter tous les hommes, jusqu'au coachman en arrière-plan... 

1938 : gants de velours sur un toît brûlant

Cette photographie a été prise en 1938 sur le toit du Ball Building, appartenant à la Paramount et situé à Hollywood.

C'est l'âge d'or des studios hollywoodiens, qui comptent dans les rangs de leurs acteurs des figures aussi glamour que Rita Hayworth ou l'emblématique Marlène Dietrich. Cette image, initialement en noir et blanc, a été colorée pour suggérer la vague du Technicolor, qui prendra son essor en 1939.

1941 : l'Ukraine libérée

Le 22 juin 1941, l'opération Barbarossa menée par l'Allemagne constitue la plus grande invasion de l'Histoire. Plus de 4 millions de soldats pénètrent alors en Union Soviétique. Huit jour plus tard a lieu la Déclaration d'Indépendance de l'Ukraine. Sur cette photographie, nous pouvons voir une ukrainienne donnant à boire à un soldat soviétique.

1943 : Winnie, ou le rôle des femmes dans la guerre

Année 1943 aux Etats-Unis. L'armée américaine invite près de 10 millions d'hommes à rejoindre ses rangs, créant une pénurie de main-d'oeuvre dans les différents secteurs d'activité. Les femmes, traditionnellement confinée aux tâches domestiques, sont attirées par le nouveau slogan à la mode : "on ne peut pas gagner la guerre sans elles". Sur cette photographie, Winnie représente l'une des 2 000 femmes engagées dans les chantiers navals.

Inspirant, n'est-ce pas ?

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly