Return to site

Ma journée avec un chamane

· yoga,bien-être,chamanisme

Je n'ai pas l'habitude de partager des anecdotes de ma vie personnelle sur ce blog.

D'abord parce que je ne pense pas que cela vous intéresse particulièrement, chers lecteurs, ensuite parce que je préfère aborder des sujets plus intéressants, comme votre bien-être par exemple !

Mais comme toute règle a ses exceptions, je ferai une entorse avec la rédaction de cet article, afin de vous raconter ma formidable journée... Avec un chamane !

Thierry, le chamane moderne

Aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours été attirée par les cultures amérindiennes, en particulier par les Cheyennes et les Sioux Lakota. Le mode de vie de ces nations, intrinsèquement lié au cycle de la nature, résonnait en moi, comme l'écho de mes propres envies.

Aussi, lorsqu'un ami m'a proposé de participer à une journée chamanique avec un petit groupe, j'ai sauté sur l'occasion.

C'est comme cela que nous nous sommes retrouvés tous les six un froid samedi de décembre à neuf heures du matin, devant la porte de Thierry le chamane.

Grand, vêtu de vêtements amples et colorés, et arborant un catogan, Thierry est le style de personne à vous mettre à l'aide d'emblée.

Nous entrons rapidement dans sa "tanière" dont la décoration raffinée avec des touches féminines rappelle plus un institut de bien-être que la grotte d'un ermite.

Nous nous asseyons dans une vaste pièce généreusement agrémentée de figurines représentant des animaux et des symboles d'origines diverses (Thierry est aussi professeur de yoga) et nous nous présentons. Aucun d'entre nous ne semble réellement savoir ce qu'il est venu chercher ici.

Thierry nous présente ensuite le programme de la journée : nous sommes pressés de décoller !

Ascension

Bien que la température avoisine les zéro degrés, nous ne tardons pas à nous réchauffer, en partant à l'assaut du Mont Veyrier. Nous marchons pendant près d'une heure, en nous arrêtant régulièrement pour passer en conscience les portails énergétiques, le plus souvent gardés par des lutins ou des dragons.

Au terme de cette épopée, nous arrivons enfin à destination : un lieu magique et préservé, où nous pénétrons un par un après avoir "déchargé" nos énergies négatives grâce une grosse pierre, disposée à l'entrée.

Les différents esprits

La priorité est donnée au feu, qu'il nous faut allumer au moyen de branchages et de bûches. Nous sommes en pleine forêt, au mois de décembre, je vous laisse imaginer le froid ambiant.

En cercle autour du feu, nous essayons d'oublier le froid en répétant les mots du chamane, qui invoque les esprits des quatre directions. Ses mots résonnent en poésie, ils se déposent avec grâce autour de nous, nous enrobent et nous enveloppent, nous réconfortent.

Les chamanes aussi, mangent

Tandis que nous partageons un copieux repas composé de ce que chacun a apporté, le soleil daigne enfin pointer le bout de son nez ! Nous nous réjouissons de son apparition, que nous aurions sans doute à peine remarquée si nous étions restés enfermés aujourd'hui. Le soleil nous réchauffe agréablement et nous nous laissons aller, avec joie, dans un moment de complice euphorie.

Des soins pour guérir les coeurs et les âmes

Au terme du repas, Thierry nous explique le petit itiéraire qu'il nous a préparé.

Sept pierres sont disposées à travers l'espace que nous occupons, chacune des pierre ayant des vertus purificatrices et régénérantes. Nous nous exécutons, concentrés sur le processus. Certaines pierres me "parlent" plus que d'autres, qui restent d'ailleurs muettes...

Je suis surprise de la force de ce qu'il se passe au contact des pierres. Je sens comme des courants d'air, ou d'énergie, me traverser, comme une densité particulière. C'est agréable.

Puis, nous pénétrons dans le tipi pour fumer le tabac sacré, avec une pipe qui fut donnée à Thierry par un chamane Lakotha. C'est légèrement enivrant, bien que la fumée du feu à elle seule suffise à nous piquer les yeux.

Enfin, nous effectuons la cérémonie du canoë, qui est un soin collectif. Les rôles sont répartis :

- Thierry chante le chant sacré de guérison

- une personne assise sur une chaise reçoit le soin

- une personne joue du tambour pour donner le tempo

- les quatre restants rament au son du tambour

Le voyage chamanique

Le soleil ira bientôt se coucher, aussi nous nous hâtons de redescendre de notre montagne. La journée est presque terminée, mais le meilleur reste pourtant à venir... 

Thierry nous a promis un voyage chamanique, pour partir à la rencontre de notre animal guide (à ne pas confondre avec l'animal totem).

Sur le chemin du retour, nous ne manquons pas d'enlacer quelques gros arbres et de dire au revoir aux gardiens de la forêt.

Lorsque nous arrivons, nous sommes ravis de nous mettre au chaud, et le chamane nous offre une tasse de thé. Il nous raconte brièvement en quoi va consister ce voyage immobile.

Nous nous allongeons confortablement sur des tapis moelleux. Nous voilà prêts.

Je me laisse guider par la voix du chamane, qui frappe le tambour avec force.

Quand il nous demande de nous visualiser dans un endoit agréable, j'imagine le jardin de mes grands-parents, où je me sens en sécurité. Mais, rapidement, c'est comme si je perdais le contrôle sur mes propres pensées. Je coule dans un univers qui m'est inconnu, c'est à la fois grisant et légèrement inquiétant.

Conclusion

Au terme de cette journée, nous ressortons de cette expérience fatigués, brassés et contents. Je garderai longtemps en mémoire ces moments forts de partage, comme un voyage hors du monde et du temps.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly