Pour ceux et celles d'entre vous qui surveillent le calendrier lunaire, ce dimanche 5 juin marque un tournant, puisque ce jour sera marqué par la nouvelle lune. Si vous souhaitez observer ce phénomène dans le ciel, vous risquez d'être déçu, puisque la lune sera totalement invisible. 

D'un point de vue énergétique, on considère que le yang est à son apogée les jours de nouvelle lune. La pratique du yin peut permettre de rééquilibrer les énergies.

Côté yoga, s'il est recommandé de ne pas le pratiquer les jours de nouvelle lune et de pleine lune, nous vous invitons à réfléchir à la signification de ce changement, à l'impact symbolique de ce renouveau. 

Le Yin yoga, qui est une pratique méditative et introspective, peut être le prétexte à un retour sur soi, pour repartir sur des bases nouvelles, poser une intention, et se régénérer en profondeur. 

Mais au fait, le yin yoga, c'est quoi ?

Le yin, énergie féminine

Le symbole du Yin et du Yang est fondamental dans la philosophie traditionnelle chinoise. Les éléments Yin et Yang sont indissociables et pourtant complémentaires; cette notion de complémentarité dans la dualité, abstraite pour la plupart des occidentaux, est très présente dans les philosophies orientales. Ce symbole du Yin et du Yang est également présent chez les taoïstes.

Le yin, qui est représenté en noir, est associé à la féminité, il est concave pour accueillir la vie. Il est associé à la fraîcheur, à la lune et à l'obscurité. Le yang, qui est son contraire et le complète, est lié à la force, à la lumière et à la masculinité.

Qu'est-ce que le yin yoga ?

Le yin yoga est une forme de yoga développée par l'américain Paul Grilley, qui expérimenta cette pratique suite à une blessure physique.

La particularité du yin yoga est que les postures, principalement assises, sont tenues plusieurs minutes, ce qui permet de travailler sur les tissus profonds et de détendre les muscles. La finalité est de trouver le calme intérieur, le yin yoga est donc un yoga essentiellement méditatif et introspectif. 

Il est proche du restorative yoga, à la différence qu'il n'utilise pas forcément d'outils tels que les sangles ou les briques pour maintenir le corps. On utilise le poids du corps et la respiration pour tenir les postures.

La pratique du yin yoga

Les trois tattvas, ou règles, du yin yoga sont :

1. Trouver une posture confortable, dans laquelle le corps est aligné en suivant sa propre physionomie et ses particularités éventuelles. Il se peut que des tensions ou des gênes apparaissent au bout de quelques minutes dans la posture, c'est pourquoi la posture initiale doit être confortable.

2. Rester immobile, aussi bien d'un point de vue physique que mental. Certaines zones peuvent être sujettes à des tensions, à des crispations. Au lieu de chercher à bouger pour apaiser ces tensions, vous devez rester immobile et essayer de travailler sur la respiration et la concentration. L'esprit a également tendance à vagabonder au bout d'un certain temps. En ramenant l'attention au souffle, vous pouvez rester immobile et canaliser vos pensées.

3. Tenir "jusqu'au bout", c'est à dire ne pas sortir de la posture avant la fin. Une posture peut paraître simple de prime abord mais se révéler plus difficile à tenir qu'on ne le croyait. C'est par exemple le cas de la posture de la biche, qui vise à ouvrir les hanches (photo ci-dessous). Il faut alors respirer dans la tension créée et essayer de se détendre au maximum.

Les effets du yin yoga sur le mental

Au cours de la pratique, vous pouvez ressentir de nombreuses émotions, qui se succèdent. Il est fréquent d'éprouver de la frustration, et même de la colère ! En effet, des sensations désagréables peuvent se manifester dans des régions du corps qui sont tendues, révélant des émotions enfouies.

L'envie de sortir de la posture est manifeste de votre impatience. Vous vous rendrez compte que le fait de rester immobile n'est pas évident, car vous serez confronté(e) à des émotions que vous refoulez ou que vous ne prenez pas le temps d'analyser ou d'exprimer.

Le yin yoga est donc un apprentissage, une voie vers un apaisement global. Une réunion entre le corps physique et le mental, un retour à soi.

Dans les période de lune basse, c'est l'idéal pour se restaurer en douceur, apprécier un temps privilégié à se faire du bien. Une occasion rare de se retrouver seul(e), en osmose avec vos sensations, pour les accepter, faire le point sur ce qui est nécessaire et sur ce qui l'est moins.

Et pour avancer, régénéré(e), avec une intention nouvelle. Un instant sain(t).

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly