Return to site

Yin Yoga Challenge

5 jours

· yoga,asana,health

Le yin yoga est une pratique de yoga postural et méditatif basée sur la détente musculaire, le souffle et le relâchement mental. Nous vous expliquons ici les propriétés et bienfaits de cette pratique, dont l'une des particularités est de maintenir les postures plusieurs minutes.

Jour 1 : Bālasāna (l'enfant)

La posture de l'enfant, dont le préfixe bāla signifie vigueur et force est aussi appelée Garbhāsana, qui veut dire foetus. En effet cette posture où le corps est comme replié sur lui-même n'est pas sans rappeler la forme d'un foetus ou d'un oeuf. Elle donne à la personne qui la pratique l'occasion de rentrer dans sa coquille.

Quand ? Pour qui ?

Cette posture réconfortante peut être pratiquée à tout moment de la journée si vous êtes soumis(e) au stress, afin de vous détendre. Evitez toutefois de la réaliser juste après un repas.

La posture de l'enfant est seulement contre-indiquée si vous avez la diarrhée ou si vous êtes enceinte.

Des ajustements seront nécessaires si vous ressentez des douleurs dans les genoux : utilisez une serviette ou un coussin sous les fesses pour surélever l'assise et ainsi soulager les genoux.

Si des douleurs se présentent dans le cou-de-pied, placez une serviette au sol.

Prise de la posture

Dans un premier temps, venez vous asseoir sur vos talons, avec les gros orteils en contact. Puis, basculez le haut du corps en avant jusqu'à ce que le front touche le sol ou le support si nécessaire (il est possible de placer une brique ou un bolster sous le front en cas de problème de dos). Les bras sont relâchés, le long des jambes.

Dans cette posture, vous pouvez garder les genoux écartés afin de faciliter la respiration abdominale, mais traditionnellement les genoux sont regroupés pour effectuer un bon massage naturel des organes internes.

Respirez profondément par le nez et relâchez l'ensemble du corps sur l'expiration.

Vous pouvez maintenir la posture autant que souhaité

Sortir de la posture

Pour sortir de la posture, placez les mains à plat au sol, juste sous les épaules, puis déroulez votre colonne vertébrale afin de remonter.

Bienfaits de la posture de l'enfant

Cette asana est particulièrement apaisante et ressourçante

Elle étire en douceur la colonne vertébrale (c'est une excellente contre-posture après les flexions arrières)

Facilite la digestion en compressant doucement l'estomac et la poitrine

Jour 2 : Anahatasana

(la posture du coeur)

Cette posture, symboliquement forte puisqu'elle permet au coeur de se déposer sur le sol (dévotion) ouvre largement les épaules, permettant de créer de l'espace dans le haut du corps afin de faciliter la respiration.

Quand ? Pour qui ?

Il est idéal de réaliser cette posture le matin, afin de démarrer la journée en "ouvrant" votre coeur. De plus, elle permet un apport de prāna et d'oxygène.

Cette posture est déconseillée si vous avez la nuque fragile.

Prise de la posture

À partir de la table (à quatre pattes), avec vos poignets sous les épaules et les genoux sous les hanches, avancez vos mains et déposez votre poitrine sur le sol, ainsi que votre front ou votre menton. Essayez, dans la mesure du possible, de garder les hanches au-dessus des genoux.

Vous pouvez maintenir la posture jusqu'à 5 minutes

Sortir de la posture

Deux options se présentent à vous : revenir dans la posture de l'enfant, ou bien vous allonger sur le ventre

Bénéfices

Profite au dos en opérant une ouverture du haut et du milieu du dos

Ouvre les épaules

Adoucit le coeur

La torsion allongée

Comme la plupart des torsions, cette version yin est excellente pour la mobilité de la colonne vertébrale et pour rétablir une forme d'équilibre dans le corps.

Prise de la posture

Allongé(e) sur le sol, ramenez vos genoux à la poitrine. Ouvrez les bras de chaque côté du corps. Puis, dans une expiration, déposez vos deux genoux sur le côté droit. Tournez votre tête à gauche. Maintenez la posture environ quatre minutes avant de changer de côté. N'oubliez pas de respirer et d'effectuer la transition avec lenteur afin de bien préserver la colonne vertébrale.

Bénéfices de la posture

Lorsqu'elle est réalisée à la fin de la pratique, cette posture rétablit l'équilibre du système nerveux. Elle permet aussi de relâcher les tensions accumulées dans la colonne.

Elle soulage la sciatique.

Enfin, elle effectue un bon massage de l'estomac, et aide à lutter contre la constipation.

Belle pratique !

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly