Return to site

Yoga du coeur

trois postures d'ouverture et leurs bienfaits

Nos modes de vie principalement sédentaires, le travail en bureau, l'utilisation exacerbée des écrans, mais aussi l'agressivité ambiante sont des ingrédients majeurs de repli sur soi. Observez les gens qui vous entourent, ainsi que votre propre posture : nous avons tendance à nous tenir voûtés, les épaules en avant. Cela indique que nous protégeons notre coeur, que nous nous renfermons dans notre carapace imaginaire.

Ainsi, le fait de travailler sur l'ouverture des épaules et du coeur lors d'une pratique de yoga dédiée permet non seulement d'améliorer notre position mais également de s'ouvrir au monde, afin peut-être d'être plus réceptif au regard de l'univers.

Uttana Shishosana, le chiot

Cette posture relativement intense permet d'étirer profondément le dos et les épaules. Commencez à quatre pattes, avec les os des fesses au-dessus des talons. Puis étirez vos bras et placez vos mains loin devant vous, et la poitrine au sol. Le menton ou le front au sol. Il est possible que le visage ou la poitrine ne touchent pas le sol, tout dépend du degré d'ouverture de vos épaules.

Maintenez la posture entre 5 et 20 respirations longues et profondes. Sortez de la posture en déposant les fesses sur les talons et en déroulant la colonne pour revenir assis.

Mandalasana, la roue

"Mandala signifie roue, anneau, circonférence ou orbite. En gardant la tête et les mains en Salamba Sirsasana I, le corps tourne autour de la tête dans le sens des aiguilles d'une montre, puis dans l'autre sens. Vos pieds décriront un cercle, mandala ou orbite, autour de votre tête qui doit rester immobile."

- Bible du Yoga, B.K.S. Iyengar

Au moment de la rotation, on observe que l'abdomen est contracté d'un côté et étiré de l'autre. Cela a pour effet de maintenir efficacement la colonne et les organes internes. On dit que cette posture favorise la santé globale et augmente la durée de vie.

Purvottanasana, l'Est

Pour prendre cette posture, démarrez dans dandasana, le bâton. Assis au sol, les jambes étirées et les mains au à plat au sol de chaque côté des fesses. Prenez appui sur vos mains et engagez vos jambes afin de décoller les fesses du sol. Cette posture permet de fortifier les poignets et les chevilles et ouvre la cage thoracique tout en étirant les épaules.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK