Return to site

Yoga & Nature

Pourquoi pratiquer le yoga en milieu naturel ?

Faire du yoga dans la nature, lorsque les conditions météorologiques le permettent, peut réellement vous aider à vous concentrer et vous apaiser.

Si vous hésitez par pudeur ou crainte d'être dérangé, nous avons trouvé:

Les cinq bonnes raisons qui vont vous motiver !

Alexis Ren

 « Il faut cultiver son jardin », disait le Candide de Voltaire… et les yogis millénaires auraient sans doute approuvé ! D’ailleurs, n’est-ce pas là l’essence même du yoga ?

Et si se reconnecter à sa nature, au sens propre comme au figuré, était la clé d’un bonheur simple d’accès ?

    1. Pour apprendre à observer

Les peintres romantiques du XIXème siècle l’avaient bien compris : la nature est une source inaltérable d’inspiration. Lorsqu’il s’agit de se ressourcer, c’est en plein-air que l’on trouve les éléments propices à la relaxation. Que ce soit en pleine forêt, sur le flanc d’une montagne ou encore au bord de l’océan, la nature fourmille de mouvements, de choses à regarder et à entendre. Les insectes, les oiseaux et les arbres, de même qu’un soleil couchant, sont autant de motifs inspirants, ré-énergisants et stimulants à intégrer à notre pratique.

    2. Pour se concentrer

Une récente étude suédoise a montré que le simple fait de voir la nature, en particulier les fractales (motifs répétés à l’infini dans les branches des arbres et les feuilles des fougères, par exemple), favorisait la relaxation et la concentration, qui sont deux éléments clés du yoga. 

Loin des stimuli du téléphone et de la connexion wifi, le milieu naturel nous invite à nous reconnecter à nos sensations immédiates, à avoir conscience de la température, des odeurs et de la lumière environnants avec plus d’acuité.

     3. Pour s'enraciner

La nature nous ramène à notre « moi » primitif, à notre condition d’homme parmi les autres espèces vivantes. Cela nous permet de prendre du recul et de nous ancrer avec plus d’objectivité.

En observant les arbres, leur évolution au fil des saisons, nous apprenons qu’ils sont certes immobiles, mais aussi fluctuants et souples, tant leur couleur et leur forme varient. Vous avez dit « inspirant » ?

    4. Pour se sentir accepté

Qui jugera l’alignement précaire d’une posture effectuée en pleine nature ? Les mouettes ou les écureuils ? La nature nous accepte et nous accueille tels que nous sommes, avec nos imperfections et nos écueils. Elle se nourrit de nos différences et nous regarde venir à sa rencontre sans jamais nous juger.

    5. Pour lâcher-prise

La nature est aussi instable et fluctuante. A tout moment, nous pouvons être distraits, perturbés dans notre pratique par un orage, un bruit inattendu… Et si c’était cela, justement, le but recherché ?

Dans cet espace,  où nous ne sommes jamais à l’abri d’une intempérie, nous apprenons à improviser et à nous laisser guider ; cela s’appelle le lâcher-prise.

Alors, qu’est-ce qu’on attend pour aller dérouler notre tapis dehors ?

Alexis Ren Yoga
All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly