Revenir au site

Quatre postures de yoga

pour énergiser le corps

La fin de la journée / semaine vous laisse sur les rotules, comme vidé(e) de votre énergie ? Quelques postures de yoga simples peuvent vous permettre de retrouver de l'énergie en un rien de temps.

L'ancrage pour commencer la pratique

Avant toute pratique physique, nous vous conseillons d'effectuer une posture d'ancrage. Vous pouvez opter pour une posture assise, en tailleur par exemple, afin de prendre conscience de votre respiration et de votre contact avec la Terre. L'énergie tellurique est très puissante, et illimitée, vous pouvez puiser dedans dès que vous en ressentez le besoin, simplement en focalisant votre attention dans vos pied ou autre partie du corps en contact avec le sol.

Le deuxième tibétain pour se réchauffer

Selon la légende, les cinq tibétains, des postures énergisantes particulières, favoriseraient la longévité... Nous avons sélectionné le deuxième tibétain, qui agit sur le centre du corps, renforce les abdominaux et permet de faire le plein d'énergie ! N'oubliez pas de respirer en effectuant ce mouvement ;)

Prise de la posture :

Allongé(e), les jambes en contact, les bras étirés le long du corps, paumes de main face au sol, nuque longue.

Sur l'inspiration, décollez du sol vos jambes ainsi que vos épaules.

Expirez pour redescendre

Effectuez ce mouvement au moins une dizaine de fois, à un rythme plus ou moins soutenu en fonction de l'intensité souhaitée.

Le triangle, équilibrer les énergies

Utthita trikonasana, est une posture de stabilité et d'ancrage. Elle permet d'ouvrir les hanches et de gainer les abdominaux. C'est aussi une posture qui nous met face à nos difficultés et nos raideurs, car elle réclame une certaine souplesse. Vous pouvez la tenir pendant au moins deux minutes afin d'en expérimenter les bienfaits.

Prise de la posture :

Debout, les pieds largement écartés, tournez le pied de la jambe "avant" vers le bord étroit du tapis. L'ensemble de la jambe est engagé dans cette rotation. La colonne vertébrale est longue, avec une légère rétroversion du bassin afin de relâcher le bas du dos.

Sur l'inspiration, ouvrez vos bras de chaque côté. Etirez vos doigts de part et d'autre comme si quelqu'un vous tirait par la main. Sur l'expiration, basculez sur la gauche et déposez votre main sur le tibia ou au sol.

Prenez quelques respirations profondes en gonflant l'abdomen.

Le Cobra pour ouvrir la respiration

La posture du cobra, serpent ou bhujangasana crée une ouverture dans la cage thoracique, permettant d'absorber plus d'air au moment de l'inspiration. Les épaules doivent être basses dans cette posture et le corps monte vers le ciel.

Prise de la posture : Allongé.e sur le ventre, les pieds joints et les jambes serrées; plantes de pieds au sol, les pieds étirés vers l'arrière. Placez vos mains à côté de votre bassin, le bout des doigts ne dépasse pas l'avant des épaules. Avec une inspiration, engagez vos jambes et le bas du dos, prenez légèrement appui sur vos mains et soulevez vos épaules, ainsi que la poitrine du sol. Expirez en maintenant la posture; sur la prochaine inspiration montez encore, jusqu'à ce que le pubis sont en contact avec le sol.

Vous pouvez garder la tête droite ou étirer le cou vers l'arrière.

Maintenez la posture pendant environ 20 secondes avant de relâcher.

Yogini :@happyhelo_

Crédit photo : Stéphane Chaing

Sirsasana pour oxygéner le cerveau

On ne vante plus les nombreux bienfaits de la posture sur la tête, d'ailleurs surnommé "roi des asanas".

L'un des bénéfices de cette posture est qu'elle permet d'oxygéner considérablement le cerveau grâce à l'inversion et en réalisant une pression légère sur le sommet du crâne. Attention, au début ne vous appuyez pas trop sur votre tête, préférez mettre le poids sur les avant-bras !

Prise de la posture : Positionnez vos bras parallèles au sol de façon à ce qu'ils soient espacés de la largeur d'un avant-bras. Au début les bras serviront d'appui important, veillez à ce que vos épaules soient suffisamment musclées pour soutenir le poids du corps.

Posez votre tête au sol entre les mains, puis soulevez les fesses et tendez les jambes comme pour un chien la tête en bas mais avec les avant-bras au sol et non les mains. Marchez vos pieds vers votre visage jusqu'à ce que vous sentiez que le haut de votre corps est droit et que vous ne pouvez pas allez plus loin.

Engagez vos abdominaux et pressez les avant-bras dans le sol pour monter vos jambes, soit genoux contre poitrine soit les jambes perpendiculaires au sol. Puis tendez les jambes avec les pieds vers le ciel pour atteindre la posture finale.

Yogini : @yogaaveclisa

Tapis : @ylayoga

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK